Ban Ki-moon en Algérie pour faire avancer la situation au Sahara Occidental

3da972c3ec85b6f3cc5306acf034fd23-1457207663Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon s’est rendu samedi dans un camp de réfugiés sahraouis en Algérie avec l’espoir de « faire avancer » la situation au Sahara Occidental que se disputent le Maroc et les indépendantistes du Front Polisario.
Ban Ki-moon, en tournée en Afrique de l’Ouest et du Nord, est arrivé de Nouakchott où il s’est entretenu vendredi avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.
« Mon premier objectif est d’évaluer personnellement la situation pour aider à une solution (…). Je ne ménagerai aucun effort dans ce sens« , a déclaré Ban Ki-moon après avoir rencontré les dirigeants du Polisario, dont son secrétaire général Mohamed Abdelaziz.
« Les parties (…) n’ont pas réalisé de progrès en vue d’une solution à ce conflit » de 40 ans, a-t-il observé.
De son côté, le dirigeant sahraoui Mohammed Kheddad a formulé l’espoir d’une fin du conflit avant l’expiration du mandat de Ban Ki-moon fin 2016.
« Le peuple sahraoui ne peut plus attendre et espère la relance des négociations avec la partie marocaine avant le départ de M. Ban de son poste« , a-t-il affirmé.
Le secrétaire général de l’ONU a entamé sa visite en se rendant au camp de réfugiés de Smara, du nom d’une ville sahraouie, près de Tindouf (1.800 km à l’ouest d’Alger), proche de la frontière avec le Maroc.
Il a été accueilli par une foule de plusieurs milliers de personnes, ce qui l’a empêché de se rendre dans une école où il devait rencontrer des jeunes.
Ces camps, érigés depuis une quarantaine d’années et abritant près de 200 000 personnes « sont parmi les plus anciens au monde« , a fait valoir Ban Ki-moon, se disant « triste de constater que des familles y vivent depuis aussi longtemps« .
Il a promis que l’ONU « fera tout pour améliorer le sort des réfugiés« , qui selon lui « ont le sentiment d’être oubliés du monde« .

Sources: www.rtbf.be
Fourni par Blogger.