Procès Gbagbo-Blé Goudé à la CPI : Le témoin P441 depuis Abidjan, dit sa part de vérité

© Autre presse par CPI /source: news.abidjan.net
Cuno Tarfusser, le juge-président en charge du procès conjoint de Laurent Gbagbo, l’ancien chef de l’Etat, et Charles Blé Goudé, le présumé leader de l’ex-galaxie patriotique, à la Cour pénale internationale (Cpi), a révélé à l’audience du mardi 10 mai 2016 que P 441, le 6e témoin de l’accusation, est auditionné depuis Abidjan. Il a ainsi confirmé la rumeur selon laquelle ce témoin, interrogé par visioconférence, n’est pas en Europe, encore moins à la Cpi aux Pays-Bas. 

Me Eric Mac Donald, le substitut de la procureure de la Cpi, et Me Emmanuel Altit, avocat principal de Gbagbo, étaient en plein débat sur des questions de procédures relatives à l’interrogatoire des témoins de l’accusation. Cuno Tarfusser, le juge-président, intervient dans ce débat et remarque qu’il entend des bruits importuns dans son casque de traduction. « Que se passe-t-il ? Pourquoi est-ce que l’on entend des sirènes ? Ah, c’est là-bas. C’est là-bas. (Rire) Abidjan est quand même bruyant ! », s’est-il exclamé, tout en révélant que P 441, identifié comme le muezzin de la mosquée Doukouré de Yopougon Antenne, livre son témoignage depuis la capitale économique de la Côte d’ivoire. 

Puis, alors qu’il a débuté le contre-interrogatoire de la défense, Me Andreas O’Shea, le substitut de Me Altit, semble relever le fait que la personne qui a rédigé le rapport de l’audition préliminaire du témoin P 441, est différente de celle qui le lui a lu. Pour élucider cette question, Cuno Tarfusser qui ne souhaite pas que le témoin entende les débats sur ce sujet demande : « Est-ce que nous pouvons couper la liaison avec Abidjan ? »
Et comme pour montrer que cette révélation est un secret de polichinelle, le juge-président a affirmé en fin d’audience : « Nous allons lever l’audience et reprendre demain (mercredi 11 mai 2016, Ndlr) à la même heure qu’aujourd’hui (mardi 10 mai 2016, Ndlr), puisque nous avons toujours cette liaison avec Abidjan ». 
Une autre préoccupation de Me O’Shea a permis de savoir que le témoin P 441 est assisté par une équipe de la Cpi à Abidjan. « Est-ce que vous êtes en train regarder quelque chose ? Qu’est-ce que vous avez entre les mains ? », lâche-t-il soudainement au témoin en plein contre-interrogatoire, comme s’il avait des doutes sur quelque chose qui se tramait depuis Abidjan et qu’il voyait à travers la vidéo de la conférence. Il est aussitôt interpellé en ces termes par le juge-président Cuno Tarfusser : « Est-ce une sorte de méfiance à l’égard des fonctionnaires de la Cpi qui sont là-bas (à Abidjan, Ndlr) avec lui (le témoin, Ndlr) ? ». Me O’Shea présente alors ses excuses en signifiant que « ce n’est pas » ce qu’il avait « voulu dire ». 

Qui est le prochain témoin P 369 ?

Personne ne sait encore qui se cache derrière le prochain témoin à qui la Cpi a attribué le code P 369. Mais Cuno Tarfusser, le juge-président, a indiqué qu’il a « un double statut ». En plus, les avocats de l’accusation et de la défense se sont longuement empoignés sur les questions de procédure, portant sur son interrogatoire. Tandis que la défense a souhaité avoir plus de temps pour se préparer à le recevoir, l’accusation et Me Paolina Massidda, la représentante légale des victimes s’y sont opposés. « Nous considérons que le paragraphe 16 de la nouvelle directive ne s’applique pas. La nouvelle directive ne prend pas le-dessus sur les directives précédentes », a notamment soutenu Me Paolina Massidda, à contrario de la position de Me Altit. Et si Cuno Tarfusser a proposé que les parties lui fassent parvenir plus tard leurs observations, l’avocat principal de Gbagbo a estimé que cela n’était pas possible avant la fin de l’audition du témoin P 441, théoriquement prévue pour aujourd’hui mercredi 11 mai 2016. 

Qui est donc ce témoin P 369 à « double statut » pour susciter autant de débats entre l’accusation et la défense ? Est-il une personnalité de la Côte d’Ivoire ? Témoignera-t-il à visage découvert ? Ces questions trouveront sans doute des réponses les prochains jours.

Alex A
Fourni par Blogger.