Groupe d’exercices des étudiants de la Faculté de Droit Public (F.D.Pu)

 Les vacances à l’ENA Centrale

Groupe d’exercices des étudiants de la Faculté de Droit Public (F.D.Pu)
Groupe d’exercices des étudiants de la Faculté de Droit Public (F.D.Pu)/Photo Actu-Droit

Les étudiants de la faculté de droit public ont trouvé comment passer les vacances : « Nos programmes de l’année dernière (2014-2015) n’ont tous pas été achevé et ceux de cette année (2015-2016), alors nous avons décidé de les réviser ensemble », voilà ce qu’ils ont dit. Ils ont pris l’initiative de faire des exercices en groupe  qui porteront  sur certaines matières de la deuxième (2e) année telles que le Droit Pénal Général et le Droit Administratif (Général), ainsi que certaines de l’année  récemment écoulée, c'est-à-dire 2015-2017  si le temps leur permettait bien sûr.
C’est hier, Samedi 06 Août 2016, que les étudiants de la troisième année (Licence 3) ce sont donnés rendez-vous dans les enceintes de la faculté de droit public. C’est au environ de 10h qu’a commencé la réunion. Le but de cette rencontre était de former un groupe d’exercices, tout en abordant aussi comment il sera organiser.


 Ces deux matières évoquées ci-dessus, dont :

Le droit pénal général, qui est l'ensemble des règles de droit communes à toutes les infractions et à toutes les peines. Il s'agit du régime juridique commun de mise en jeu de la responsabilité pénale.Son objet est donc de déterminer quand le trouble à l’ordre public est suffisamment grave pour que l’Etat soit amené à sanctionner, et de déterminer ces sanctions (amendes, jours-amendes, peine de prison etc.). En d’autres termes, déterminer les infractions et les sanctions qui leur sont applicables.
 Ensuite, le droit administratif qui est constitué de l’ensemble des règles définissant les droits et les obligations de l’administration. Il constitue la partie la plus importante du droit public.C’est le droit du déséquilibre car il régit essentiellement les rapports entre les personnes publiques et les administrés. Ce décalage entre l’intérêt général et les intérêts particuliers explique l’existence d’un droit particulier, exorbitant du droit commun.Ce droit a été construit pour réguler les relations entre le droit et l’État. Historiquement, plusieurs réponses ont été apportées, et, aujourd’hui encore, on peut distinguer plusieurs modèles qui cumulent en proportions diverses ces réponses. Le droit administratif couvre, en outre, l’ensemble des règles qui régissent l’organisation et le fonctionnement des organismes publics ne relevant pas du pouvoir législatif ou de l'autorité judiciaire, ainsi que celles qui gouvernent les rapports entre les administrés et les organismes publics.
Ces matières ne sont  pas à  négliger pour des juristes en herbe.
Donc pour ne pas perdre les notions de ces  matières, ils ont décidé de s’exercer sur ces matières afin de les garder, et acquérir  plus de connaissances sur ces matières qui s’avèrent être importantes surtout lors des concours.

Au terme de cette rencontre, avant de se séparer, les étudiants se sont donc convenus de fixer leur rendez-vous à chaque samedi à 09 heures a partir de la semaine prochaine dans les locaux de la faculté de droit public (ENA Centrale). Dans l’optique d’atteindre les buts de leur réunion hebdomadaire, dont la priorité sera réservé aux deux matières susmentionnées ensuite suivront d’autres matières, surtout celles de la troisième année, les initiateurs comptent sur la participation de tous.

Mamadou Koné


Fourni par Blogger.