L’administration de la Faculté de droit Public (FDPu) de l'USJPB accueil les nouveaux étudiants.

COMPRENDRE ACTUELLEMENT COMMENT FONCTIONNE L’UNIVERSITE DES SCIENCES JURIDIQUES ET POLITIQUES DE BAMAKO.

 L'entré de la Faculté de Droit Public (ex Ena Centrale)
 L'entrée de la Faculté de Droit Public (ex Ena Centrale)


L’administration  de la Faculté de droit Public (FDPu) accueil les nouveaux étudiants.

Ce mercredi, 18 Janvier 2017, dans la matinée les étudiants de la première année  étaient  face aux membres de l’administration de la faculté à l’amphi I.


C’était ce matin aux environs de 9h30 après la montée du drapeau que les étudiants de la licence 1 (première année) de la Faculté de droit public se sont rassemblés dans la l’Amphi I accompagnés de certains cadres de l’administration.  
Panneau USJPB (rectorat)
Panneau USJPB (rectorat)

Ce rassemblement avait pour but de faire comprendre aux nouveaux étudiants la différence entre le lycée et l’université, surtout celle du droit.
C’est le Vice-Doyen de la faculté qui s’est adressé en  premier lieu. Il a donné des conseils aux étudiants surtout sur leurs conduites, tout en leurs rappelant leur effectifs. Et qu’ils seront divisés en plusieurs groupes tout au long de l’année.

L’administration n’a pas oublié de parler  des infrastructures et de l’environnement, en leurs expliquant comment sont les salles et quels sont leurs noms.

Mr Fomba, secrétaire principal (secrétaire générale), a expliqué qu’en  cas de maladie,  l’étudiant devrait la signaler soit par lui-même ou par le biais des proches. Car, ce signalement permet à l’administration de faire un dossier de « report d’année », et  d’autre cas différent de la maladie tel que l’admission à un concours devront aussi être signalées. Ensuite, il a précisé que l’inscription a un caractère personnel, annuel (chaque année une nouvelle inscription), et obligatoire.

Et enfin,  Cheick Hamala Touré  le DER du premier cycle,  s’est focalisé sur le nouveau système, le LMD (Licence-Masteur-Doctorat). Il a mentionné qu’il y a avait des redoublants c’est-à-dire ceux qui n’ont pas pu valider des U.E (Unité d’Enseignement) seront aussi avec les nouveaux étudiants. Il a précisé que  même si les cours magistraux n’étaient pas obligatoires, mais que les suivre était très bénéfique pour les étudiants. Il a aussi mentionné que les TD (Travaux Dirigés) commenceront une semaine après ces cours magistraux et que les étudiants devraient aussi faire beaucoup de recherches pour mieux appréhender ceux les professeurs leur donnent aux cours. 

Avant, libérer les étudiants, il  leur a donné rendez-vous ce samedi 21 Janvier 2017 dans la même salle (l’Amphi I), pour assister à une conférence qu’il va animer sur le système LMD.



Mamadou Koné




Fourni par Blogger.