SYSTEME ELECTORAL MALIEN : La solution proposée par le Président du BIPREM, Lacine Diawara

 


« Dans la vie, il ne faut jamais lutter contre les hommes, il faut lutter contre le système »
, selon le Sage Nelson Mandela.

Désormais, le peuple malien doit s’assumer pour se faire écouter et respecter. Ce peuple qui a tant subi doit exiger le changement de ce système de trucage électoral contagieux pour aspirer à l’instauration d’une démocratie transparente et l’émergence d’un développement multiforme durable et profitable à tous.

Dans ce contexte de la transition 2O20-2022, le peuple malien doit être foncièrement convaincu qu’il ne pourra compter sur aucun autre pays de la planète terre pour implanter et consolider dans sa patrie un système électoral réellement indépendant et sincèrement transparent.

Le Cas du Canada

Le système électoral canadien est, sans doute, parmi les meilleurs au monde. Au Canada, les affaires électorales sont bien pilotées par le : DIRECTEUR GENERAL DES ELECTIONS DU CANADA(DGEC). Ce (DGEC) est « Nommé par une résolution de la Chambre des communes (NDLR : Assemblée Nationale), le directeur (DGEC) fait rapport directement au Parlement et est complètement indépendant du gouvernement en place et des partis politiques. »  « Le directeur général des élections du Canada (DGEC) fait : la nomination des Directeurs de scrutins, DS,(un dans chacune des 338circonscriptionsélectorales)…»

« Le directeur du scrutin (DS) est responsable de la gestion et du contrôle des scrutins fédéraux au sein de la circonscription pour laquelle il est nommé. »

Contrairement à plusieurs pays occidentaux dont la France, les Etats-Unis d’Amérique… qui ont limité les mandats de leurs dirigeants élus, le système électoral du bureau d’Elections Canada n’impose pas de limitation de mandat électif aux hauts dirigeants canadiens. Car, grâce aux solides et réciproques confiances dans les collaborations entre les membres de la bonne équipe du Directeur Général des Elections, aucune possibilité n’est laissée aux électeurs, aux gouvernements, aux partis politiques et aux richissimes personnes ou groupes de personnes, de frauder, de truquer, d’influencer ou d’acheter les votes des citoyens canadiens. Ainsi, les dirigeants canadiens élus dans le domaine politique ou syndical reflètent, sans aucun doute, la pure volonté de la majorité des citoyens qui se sont démocratiquement exprimés dans les urnes.

PROPOSITION DE SOLUTION ELECTORALE CONCRETE CONTRE CE SYSTEME DE TRUCAGE ELECTORAL PROFITABLE SEULEMENT AUX DIRIGEANTS MALIENS

« Dans la vie, il ne faut jamais lutter contre les hommes, il faut lutter contre le système », selon le Sage Nelson Mandela. 

D’abord, il faut souligner que la bonté et la méchanceté, l’honnêteté et la malhonnêteté, la détermination et l’hésitation, la protestation et la résignation, ne dépendent pas de la couleur de la peau humaine mais plutôt de la rigueur éducative.

En Afrique en général et plus particulièrement au Mali, les présidents continuent à falsifier le vote du peuple. Les maliens se résignent souvent par fatalisme. Il est temps que ce peuple malien se mette débout sur ses deux pieds (Bonté et Honnêteté) avec détermination pour briser les chaines infernales de trucage électoral. Ces chaines de brigandage électoral attachées aux pieds et bras des citoyens maliens depuis 50 longues années. Seules les protestations persistantes et pacifiques permettront à l’écrasante majorité des maliens de détruire ce système électoral mafieux et frauduleux imposé par une infime minorité de dirigeants maliens.

Personne n’a besoin d’être politologue ou sociologue pour comprendre que ce sont les tripatouillages faits par le ministère de l’Administration territoriale et la Cour constitutionnelle, aux termes des élections présidentielles de 2018 et celles législatives de 2020, qui ont grandement contribué à créer et à aggraver l’actuelle tension sociopolitique au Mali. Afin de résoudre entièrement ce dangereux problème sociopolitique, les maliens doivent définitivement refonder l’actuel système électoral par l’instauration d’une nouvelle structure, réellement démocratique et indépendante, qui serait appelée : La CONEIT Mali, la Case de l’Organisateur National des Elections Indépendantes et Transparentes.

PROCEDURES DE CREATION DE LA CONEIT Mali

Dans la nécessité de purifier l’air dans les chambres des élus intoxiquées depuis 50 ans par un système électoral trop souillé, les maliens doivent passer par une société civile propre éloignée de tout milieu gouvernemental et politique. Il s’agit des citoyens maliens qui n’occupent aucun poste de responsabilité dans aucune des Institutions, ni non plus dans les mouvements ou partis politiques.

Donc ce sont, des citoyens apolitiques, des responsables d’organisations syndicales, des présidents d’associations, des directeurs de publication de journaux ou revues, des directeurs et animateurs (trices) de radios ou de télévisions privées(au moins 3 ans de pratique) sans oublier des artistes auteurs, des acteurs de cinéma, des comédiens, des sportifs anciens ou nouveaux ayant été au moins 3 fois sélectionnés dans une équipe nationale, qui pourront se réunir pour élire et définir le rôle et le mandat d’une ou d’un ONEIT, Organisateur National des Elections Indépendantes et Transparentes (répondant aux critères cités) comme premier responsable de la CONEIT, Case de l’Organisateur National des Elections Indépendantes et Transparentes.

C’est l’ONEIT, Organisateur National des Elections Indépendantes et Transparentes qui aura à choisir librement une ou un ORS, Organisateur Régional du Scrutin, pour chacune des régions administratives du Mali.

L’ONEIT, les ORS et tous les autres employés de la CONEIT seront des travailleurs à temps plein qui serviront de 08h à 17h, du lundi au vendredi, de janvier à décembre ayant droit chacun à un congé annuel payé de 30 jours.

OPTIMISME RATIONNEL

La CONEIT Mali, la Case de l’Organisateur National des Elections Indépendantes et Transparentes ne sera pas seulement un organe unique d’organisation des élections, mais surtout une structure totalement éloignée et entièrement dissociée des services du gouvernement et des partis politiques.

ETUDES DE FIABILITE ET DE FAISABILITE DE LA CONEIT

Des maliens et maliennes patriotes et honnêtes ne manqueront jamais pour justifier la fiabilité de la CONEIT. Peut-on fournir la preuve du contraire ? L’installation efficace et la fonctionnalité efficiente de la CONEIT est réalisable en seulement six (06) mois si cet organe est doté des matériels de fonctionnement nécessaires.

Comme ci-haut spécifié dans le chapitre « PROPOSITION DE SOLUTION CONCRETE… »,  les bonnes qualités ne sont l’apanage d’aucune race du monde. A l’instar des canadiens qui, par civisme et patriotisme, ont pu devenir une meilleure démocratie électorale, les maliens aussi peuvent adopter les mêmes valeurs humaines pour élaborer un meilleur système électoral.

Partout au monde, qui a vu ou entendu qu’un pays occidental, en période électoral, a sollicité un pays africain comme observateur étranger sur un petit bout de son territoire ? Mais, des pays africains, en organisation d’élection nationale, invitent des observateurs internationaux pour attester le « bon déroulement des votes » pourtant trichés d’avance.

Avec un optimisme rationnel, il est certain que plusieurs maliens sont pétris d’honnêteté, de persévérance et de détermination patriotiques. Des citoyens qui sont capables de sévir contre ce système électoral malien ténébreux et honteux pour instaurer une autre procédure électorale qui sera exemplaire en Afrique et au monde.  

Ainsi, les maliens fermeront hermétiquement les voies de la confiscation perpétuelle du Pouvoir par le braquage électoral et éviteronsles coups d’Etat récurrents.

Telle est la SOLUTION LOCALE capable de résoudre le PROBLEME GLOBAL des élections démocratiques et transparentes pourfaciliter la réalisation d’un développement national durable et favorable à tous.

Lacine Diawara, Président du BIPREM Fasoko, Bloc d’Intervention Populaire et Pacifique pour la Réunification entière du Maliet de la NSIT, Nouvelle Société Civile Indépendante pour la Transparence.

 

Fourni par Blogger.